Informations sur l’installation

 
·        Installation d'un plancher de bois franc sur un plancher de vinyle.
L’installation de bois franc sur du vinyle peut poser quelques problèmes. Pour obtenir des résultats optimaux, Le Poseur vous recommande qu'il faille installer un plancher de bois franc sur un sous-plancher propre, plat et solide et qui répond aux recommandations du fabricant. 
 
·        Installation d'un plancher de bois sur une dalle de béton. 
Grâce aux nouveaux types de planchers de bois, vous pouvez maintenant installer un plancher d’ingénierie sur du béton. Les planchers de bois gardent leur beauté pendant plusieurs années lorsqu’ils sont installés selon les méthodes appropriées. L’utilisation des adhésifs recommandés et d’un coupe-vapeur compatible favorise une installation sans tracas. De plus, plusieurs possibilités s’offrent à vous si vous préférez un plancher de bois massif. Le Poseur sera toujours à votre entière disposition pour vous guider dans les choix possibles si vous le désirez. 
 
·         Ne pas coller un plancher de bois massif de ¾ po.
Il n'est pas recommandé de coller les planchers en bois solide de ¾ po d'épaisseur. Néanmoins, si vous désirez coller le plancher, il existe une gamme de produits qui est faite pour être collée.
 
·         Utilisation d’un papier construction de 15 lb comme coupe-vapeur efficace.
Le papier de construction retarde la migration de l'humidité entre le sous-plancher et les lamelles, mais n'agit pas comme pare-vapeur. Il faut utiliser un papier coupe-vapeur non goudronné.  
 
·         Sens d’installation des lamelles de plancher.
Il n'est pas recommandé d'installer les lamelles dans le même sens que les solives, puisque le mouvement de ces dernières favorise l'apparition d'espace entre les lamelles. Dans le cas où il est impossible de les installer perpendiculairement aux solives, ajoutez un contreplaqué de ½ po d'épaisseur sur la surface du sous-plancher existant en prenant soin de décaler les joints des deux épaisseurs de panneaux. Le Poseur se fera un plaisir si vous le désirez de vous guider pour la meilleure option possible.  
 
·         Installation d’un plancher de bois sur un système de chauffage radiant.
L'Agence de l'efficacité énergétique du Québec croit que le bois franc et le chauffage radiant sont incompatibles. Car, selon elle, cela donne lieu à un écart d'humidité entre la surface et la sous-face. À moins d'utiliser des bois composites ou d'ingénierie moins sensibles aux «différentiels» d'humidité.
  
·         Ce qui cause le craquement sur plancher.
Selon Le Poseur, il y a plus d’une raison qui peut causer les craquements ou bruits d’un plancher de bois franc:
 
L’humidité relative : assurez-vous que le taux d’humidité dans votre maison n’est ni trop haut, ni trop bas – cela pourrait expliquer que votre plancher se relâche et devient bruyant. Une humidité entre 37 % et 45 % est idéale.
L'Agence de l'efficacité énergétique du Québec croit que le bois franc et le chauffage radiant sont incompatibles. Car, selon elle, cela donne lieu à un écart d'humidité entre la surface et la sous-face. À moins d'utiliser des bois composites ou d'ingénierie moins sensible aux «différentiels» d'humidité.
Type de sous-plancher inadéquat : Pour une pose clouée, le sous-plancher doit être composé de panneaux de contreplaqué ou d’OSB; l'utilisation de panneaux de particules est inadéquate et habituellement Le Poseur ne le recommande absolument pas.
Épaisseur du sous-plancher inadéquate : L'épaisseur des panneaux recommandée est de ¾ po (contreplaqué ou OSB) pour des solives espacées de 19 po et moins de centres en centrent. En dessous de cette dimension, ou pour une plus grande portée, la déflexion peut causer du craquement.
Sens des lamelles : Les lamelles sont installées dans le même sens que les solives.
Faible structure : Le sous-plancher n'est pas fermement attaché aux solives à l'aide de vis à plancher; il y a de l'espace entre le sous-plancher et les solives.
Manque de fixations : Dans le cas où les lamelles n’ont pas assez de fixations, il est possible qu’elles bougent et provoquent des craquements. Chaque lamelle doit recevoir obligatoirement un minimum de 2 clous à 2 po des extrémités, idéalement espacées de 8 po tout en respectant la longueur de la lamelle. Chez Le Poseur, nous les espaçons généralement aux 4 à 6 po, par souci d'un travail professionnel et bien fait.